Voici un combo de première fois pour cette robe Aubépine :

  • première fois avec un patron Deer and Doe
  • première fois que je couds une robe avec des poches
  • première fois que je couds une robe intégralement doublée
  • première fois que je couds des plis religieuse sur une robe

Commençons par le patron : rien à redire, les explications sont très claires, le patron est facile à suivre et le résultat correspond bien à mes attentes (même si je pense que j'aurai pu peut-être faire une taille en dessous). Du coup, j'ai plein de patrons Deer and Doe sur ma liste : la robe Belladone (le tissu est déjà coupé) et la jupe Chardon (le tissu est déjà acheté !).

Je suis hyper contente d'avoir une robe avec des poches, moi qui ai toujours les mains dans les poches ! c'est un bon nid à clés, mouchoirs et autre petit bazar.

robe Aubépine 3

Le doublage intégral de la robe c'est chouette, ça évite d'avoir une robe transparente, surtout quand on utilise un tissu fin comme je l'ai fait et ça permet d'écouler les stocks de tissus (à fleurs).  J'avais acheté un tissu à fleurs en le trouvant joli dans le magasin, et depuis j'avais un doute sur sa "portabilité" : le voilà donc recyclé, ambiance Mamie funky dixit Mamie dans les orties. Mais le revers de la médaille c'est que c'est looooooooooooong à coudre une robe doublée ! en fait, c'est comme coudre deux fois la même robe (ou presque, on s'épargne quand même les plis religieuse sur la doublure et on ne double pas les manches).

Je suis très contente du résultat en tous cas !

Robe aubépine1

et les petits détails, qui révèlent la doublure Mamie funky

Robe aubépine2

Tissus extérieur et doublure en coton léger acheté aux coupons de Saint Pierre et/ou aux Merveilles de Saint Pierre je ne me rappelle plus !
Ruban et élastique du stock
Patron Aubépine de Deer and Doe